Mobilité professionnelle

Dans son Plan directeur environnemental, l’EPFL s’est engagée à réduire de 30% les émissions de CO2 liées à sa consommation d’énergie d’ici 2020, et de 50% d’ici 2035 (année de référence 2012).

Le bilan CO2 du campus est basé sur une analyse de cycle de vie réalisé avec Quantis, une spin-off de l’EPFL. Il inclut les scopes 1, 2 et 3 définis par le Greenhouse Gas Protocol. Il démontre l’impact de la mobilité (64% des émissions totales) au niveau de la pendularté (88% générées par la voiture) et au niveau des voyages professionnels (93% des émissions générées par les vols en avion).

Initiatives

Pendularité

Plan de mobilité EPFL, y compris des subventions sur divers abonnements pour les collaborateurs (CFF, abonnements régionaux)

 

Optimisation d’itinéraire par routeRANK

Professional routeRANK pour l’EPFL est un moteur de recherche combinant la voiture, l’autopartage, l’avion et les transports publics pour trouver le meilleur itinéraire entre deux points du globe. Il permet de comparer des options de voyage en considérant différents moyens de transport et différentes priorités comme le prix, la durée du trajet, les émissions CO2 et le temps de travail durant le trajet.

 

Vidéoconférences et workhubs

Un workhub à Neuchâtel avec 3 postes de travail et des salles de conférences à l’EPFL:

  • Gérées par le SAVE (réunion de travail, soutenance de thèse, examen de diplôme)
  • Gérées par la VPSI (entretiens d’embauche, réunions de travail, appel d’un correspondant externe, défense de thèse)

 

Télétravail

À l’EPFL, le télétravail « peut avoir lieu dans la mesure où la nature des tâches le permet et sous réserve de l’autorisation expresse du supérieur. » (Règlement concernant la gestion du temps de travail, RGT)

 

Mobility business pour les déplacements professionnels

Depuis 2004, des véhicules Mobility sont mis à disposition des collaborateurs de l’EPFL ainsi que des associations reconnues pour les déplacements d’une distance inférieure à 150km ou d’une durée de moins de 12h.