A propos

  

Campus Durable EPFL

Créée voici 10 ans, l’unité Campus durable, rattachée à la Vice-Présidence pour les Ressources Humaines et Opérations (VPRHO), entend capitaliser sur ses premiers succès et étendre ses actions de durabilité sur le campus avec un plan renforcé d’actions 2017-2020 visant à l’atteinte des objectifs environnementaux ambitieux fixés par la Confédération et le CEPF.

Vers la neutralité CO2

Campus durable a jusqu’à présent développé ses activités principalement dans le domaine des opérations. En 2015, le lancement de la première campagne Act for Change a permis d’élargir davantage la portée de ses actions grâce à une large participation et interaction de la communauté universitaire. Dans le but de mettre en place un véritable laboratoire vivant sur la durabilité, nous proposons de formaliser un programme stratégique basé sur 5 piliers : Gouvernance, Education, Recherche et Innovation, Communauté et Opérations ; et de définir 5 actions qui leur conviennent et les nourrissent.

1. Zéro carbone

Accélérer les réductions de l’EPFL et devenir le premier campus suisse sans carbone d’ici 2020.

Un programme de réduction totale d’environ 6’000 tonnes de CO2 avec la rénovation de l’installation de la centrale de chauffage/refroidissement, la diminution des émissions du transport individuel motorisé, la diminution du volume des émissions de CO2 des vols en avion et l’abandon-remplacement-compensation du gaz naturel utilisé pour la désinfection des cages des rongeurs. La question de l’indemnisation doit être abordée dans une deuxième phase.

2. Durabilité de base

Renforcer la gouvernance de l’EPFL en matière de développement durable par une approche systématique, en intégrant toutes les missions académiques et opérationnelles de l’institution et en choisissant une norme appropriée de reporting de développement durable.

En vue de développer un véritable laboratoire vivant pour la durabilité sur le campus, il semble crucial d’intégrer plus fortement la dimension académique dans les activités de l’Unité Campus Durable dans ses trois dimensions : la recherche, l’éducation et l’innovation. Il est également nécessaire d’associer les autres vice-présidences pour les systèmes d’information ainsi que pour les finances à la réflexion.

3. Act for Change Lab

Mettre en place une plateforme de soutien aux projets étudiants dans le domaine du développement durable, basée sur l’engagement d’un spécialiste dans la mise en place de projets de développement durable et sur la création d’un fonds de soutien aux projets financés par les taxes CO2 collectées par l’EPFL.

Le projet a été présenté au programme U-Change (Académie suisse des sciences). Il a été accepté en septembre 2017 et permettra de lancer et de tester cette action au cours de la période 2018-2020.

4. Campus résilient

S’adapter au changement climatique, maîtriser la consommation d’énergie, améliorer le bien-être et favoriser la biodiversité.

Comme toutes les villes, le campus doit préparer son adaptation au changement climatique. L’augmentation des températures urbaines entraîne une augmentation constante des besoins en climatisation, ce qui compromet les économies d’énergie souhaitées et rend certaines zones inconfortables pour la population. De plus, la forte urbanisation de l’EPFL ces dernières années n’a pas permis de traiter la question des aménagements extérieurs avec toute l’attention et les soins nécessaires.

5. Agriculture urbaine

Développer les terres agricoles et rurales de l’EPFL par le biais d’un projet agro-écologique participatif.

La Ferme Bassenges pourrait devenir un nouveau poumon du campus et un lieu d’information et de démonstration de la transition sociale et environnementale en cours. Ce projet associera toutes les parties prenantes pour concevoir un modèle d’exploitation durable.